naturisme en croatie

   


Office National Croate de Tourisme
48, avenue Victor Hugo
75116 Paris France
Tel. : ++33145009955
Fax : ++33145009956
E-mail : croatie.ot@Wanadoo.fr

INTERNET
http://fr.croatia.hr/

naturisme en croatie2

Office National Croate de Tourisme
38 Place de la Vie
la  Halle aux Blés
1000 Bruxelles Belgique
Tel. : ++3225501888
Fax : ++3225138160
E-mail : croatie.bruxelles@Wanadoo.be

et la « FFN » Croate
http://www.cronatur.com/

♥   ♥  

stari grad

Il y avait longtemps que la Croatie trottait dans mon esprit. Malheureusement, il y a eu la guerre, puis un après-guerre très long, probablement à cause d'un état d’esprit déplorable vis-à-vis des touristes; que j’avais encore pu constater dans les années 80-85, quand j’allais en Grèce avec « Magic bus ».
En
2003 j’ai donc fait la tentative, non sans une certaine intérrogation (appréhension ?) ; et surtout avec une porte de sortie, la Hongrie, que j’ai redécouvert en 2001 et 2002, et où je suis retourné un peu en 2003, 2004, 2006 et 2007.

Après un 5
ème séjour, je peux dire que le passé est totalement oublié, à tout point de vue. Vous ne trouverez que le « business » estival, encore plus ou moins modéré par endroit, délirant à d’autres…
N’oubliez pas votre passeport, mais il ne serait pas nécessaire pour les séjours de moins de trois mois. Néanmoins, à l’accueil des campings, il reste indispensable. Donc, si vous voulez conserver une carte d’identité avec vous, surtout si vous utilisez une carte bancaire pour des retraits de liquidités, vous avez  besoin du passeport pour les campings. La carte FFN-INF ne suffit pas !

Aujourd’hui, la Croatie a récupéré la totalité de la côte de l’ex-Yougoslavie, et apparaît ainsi comme une grande
destination touristique européenne.
Il est à noter que Paris est plus proche de l'Istrie que de Valence en Espagne.
Il est également très facile de
« trouver » les havres naturistes, grâce aux immenses panneaux dès les routes principales.

stari grad

La  route  et  l'arrivée

                     
   
 
   
        mont cenis



J’ai choisi la route du sud, en passant par Chambéry et le col du Mt Cenis (tunnel du Fréjus). J’ai donc traversé l’Italie sur une autoroute à 3 voies, dont 2 occupées par des camions (Quelle aventure !). Les péages sont assez fréquents, entre les villes notamment.
En 2008, j’ai payé, du col du Mont Cenis à Trieste : 3,40 + 0,90 + 1,00 + 7,80 + 6,00 + 7,90 + 6,40 = 33,40 Euros
(Vous avez intérêt à emporter un stock de pièces, qui vous serviront aussi à faire l’appoint en payant les campings en Istrie, mais seulement en Istrie).
Sur l’autoroute, les restaurants, sandwicheries, l’essence,
n’y sont pas plus chers qu’ailleurs.
 En sortant à Desenzano, entre Brescia et Verona, puis en prenant la direction du grand lac, vous trouverez tout de suite un Mac Do, vous ne pouvez pas le rater.

Si vous voulez jeter un coup d'oeil à
Trieste, sortez vers "Sistiana", puis, en arrivant sur la route côtière, prenez à gauche, donc pas vers "Sistiana. Après Trieste, la route pour la Slovénie est maintenant bien indiquée. Direction "Caposdistria", le port slovène. L'essence est au même prix partout durant la courte traversée de la Slovénie.

Paris Istrie = 1350 Km. A noter qu’il n’y a pas de camion le dimanche en Italie. En arrivant sur Venise, des retenues chroniques. Même en se mettant sur la file de gauche, c'est très long, puisque certains s'y mettent pour finalement sortir à Venise. Au retour, une heure d’attente au péage de Venise. C’était annoncé depuis Trieste, mais que faire ?

La prochaine fois, je sortirai vers Vicenza et Treviso, pour reprendre l'autoroute vers Ponte di Piave.

En 2008, je suis arrivé à 22h30 devant le camping  du Val d'Ambin, j'ai donc continué. Il est très avantageux de traverser l'Italie la nuit. Peu de circulation et de nombreux "Autogrill", que je n'avais pas remarqué le jour. Expresso à 0,95 euros, sandwichs de 2 à 4 euros.

Prix de l’eurosuper 95 en 2007: au Carrefour de Chambéry 1, 26 euros, aux supermarchés de Modane 1, 26, dans les stations à Lanslebourg 1, 38; en Italie 1, 38 minimum; Slovénie 1,06; Istrie 1,15, à l'intérieur de la Croatie 1,10.
En faisant le plein à Modane, j'arrive tranquillement en slovénie, où l'eurosuper est la moins chère.


Un seul camping après le tunnel du Fréjus (ou le col du Mt Cenis par où je suis passé), sur la « Nationale », en arrivant sur Turin.
C’est un camping avec de nombreux bungalows de Turinois. C’est à voir, mais c’est cher, 14 euros pour une personne en 2003, et ce n’est pas terrible.

En fait, dès qu’on arrive en Italie, c’est déjà la mégalopole, alors que, quelques kilomètres avant, en France, c’est la haute montagne, et ses campings d’ « altitude » ; dont j’ai profité en 2004, 2005, 2006 et 2007, en dormant dans un camping au Val d’Ambin, entre Modane et Lanslebourg pour 6,60 Euros/nuitée, mais 7°C à 7h du matin.



En 2004, je ne suis arrivé au camping Kovaciné, sur l’île de Cres, qu’à 22 h 30, en partant à 10 h et sans flâner.
 
Pour le ferry entre l’Istrie et l’île de Cres, aucun souci d’attente. Avec les infos que l’on trouve dans les guides touristiques, je pensais devoir passer la nuit dans une file d’attente ; je suis tout de suite monté sur le ferry, à moitié plein, qui démarrait 30 minutes plus tard, plein cette fois.


En 2003, j’étais arrivé à 18 h 55 à la frontière Croate. A 19 h 35, je commençais à monter ma tente sur le terrain « Solaris ». Ce terrain est donc très proche de la frontière et les formalités y ont été  rapides.

ferry croate


dalmatie

En 2003, j’ai découvert ainsi 3 terrains naturistes, « Solaris », où j’ai passé 13 nuitées, « Istra naturist », 4 nuitées, et « Koversada », 3 nuitées. J’avais sélectionné les 2 premiers d’après les photos de la brochure envoyée par l’office du tourisme (01 45 00 99 55), avec l’ombrage comme critère ; et le 3ème pour la renommée de son nom. Une brochure est jointe, avec tous les tarifs, de tous les campings, naturistes et textiles. Néanmoins, à l’usage, ils sont plus élevés. Il s’agit probablement des tarifs de l’année précédente.
 En 2005, j’ai ajouté « Ulika », et j’ai failli ajouter « Valalta ». En 2006 Ulika et Bunculuka.
 
Ces terrains se ressemblent beaucoup. Ils sont
énormes, surtout Koversada. Disposent des mêmes facilités de baignade. Ils sont tous très bien organisés, les sanitaires sont irréprochables, on trouve tout sur place, avec même plusieurs « supermarket » et un grand nombre de restaurants. Ils ont la même clientèle, grosses voitures et grosses caravanes. Des tarifs très proches. Les mêmes démarches concernant la nudité. Ils sont, de plus, à quelques kilomètres les uns des autres.

A 19 heures, les promeneurs s’habillent déjà ; même quand il fait encore 28°C à 22 heures !

♥   ♥  

Pour le change, le meilleur taux est à la frontière croate, 7,13 en retirant la commission, et pas slovène.

Sur les terrains, c’est moins bien, 3% de commission au lieu de 1%. Néanmoins, si vous payez en euros votre séjour, c’est le meilleur taux, soit 7,24 sans commission.

En 2007, j’ai changé de 7,13 à 7,18. Quant au change en France, c’est une ruine, 6,30 !!!  Même avec le Guide du Routard !!!

zadar

Les routes sont convenables ou récentes, contrairement à ce que l’on peut lire parfois; très chargées sur la côte (embouteillages parfois interminables 10, 12, 15 Km; vers Porec ou Rovinj, par exemple).

A noter, une signalisation routière absolument impeccable, au moins sur la côte, bien supérieure à la France.

L’essence sans plomb Eurosuper 95, minimum à 8,19 Kn sur le littoral, 7,85 Kn partout à l’intérieur du pays, en 2007. 


Vous ne trouverez pas de congélateur pour les éléments, rarement de vente de glace à rafraîchir. Enroulée dans une grosse serviette, une bouteille reste fraîche des heures ; ceci pour remplacer votre glacière, inutilisable dans les pays de l’EST. La glacière électrique est une solution, mais il faut prendre l’électricité, et c’est assez bruyant la nuit. Ce n’est pas très efficace par les fortes chaleurs, cela suffit seulement à rafraîchir un peu les boissons. On trouve des « frigos box » en location dans pratiquement tous les campings. Ce sont de grands ensembles avec 50 à 100 box . Si vous en prenez un, évitez de vous installer trop loin.
Les bouteilles au frigo dans les supermarket, sont au même prix qu’en pack de six, mais très chères !


J’ai vu un hongrois, un allemand, un croate, avec des remorques fortement remplies de boissons et de conserves. Comme il y avait aussi un croate, j’en déduis qu’à Zagreb également, les supermarchés doivent être nettement moins coûteux.

Les cigarettes vont de 12kn à 15 kn. Les accros feront des « économies ».

plage île de murter

naturisme en dalmatie

L’eau de mer est à une bonne température, et limpide ; réalités qui s’accentuent plus on va vers le sud. Il fait chaud, 32°C à 35°C à l’ombre, mais après une tempête, un gros orage, tout change, hélas !

Les prix sont presque les mêmes qu’en France, voire plus élevés, sauf encore dans certains restaurants. Il y a beaucoup d’allemands (
leur langue devient ainsi la langue européenne dans toute l’Europe centrale), de hollandais, d’autrichiens, mais aussi d’italiens, de slovènes, et encore des hongrois, des tchèques et des slovaques… C’est donc très cosmopolite, et la Croatie sera parmi les derniers pays à rejoindre l’U.E. !!!....

Il y a des visites à faire à l’extérieur, mais c’est la foule partout ; donc stationnement payant. Bon, ça se fait quand même.

eglise dalmatie


♥   ♥  

naturism1


Terrains du nord:
ISTRIE.
Cliquez ici

Iles du nord:
CRES & KRK.
Cliquez ici

Le grand Sud:
DALMATIE.
Cliquez ici

Si vous souhaitez m'écrire :
nudiworld@tiroir.fr


Il faut mettre aliceadsl à la place de tiroir


      Counter Stats
melbourne doctors